Sortie le 22 juin 2016.Réalisé par Whit Stillman d’après Lady Susan, un roman épistolaire de Jane Austen. Avec Kate Beckinsale, Chloë Sevigny, Xavier Samuel et Stephen Fry.

Love & Friendship est une fable caustique brillamment interprétée par ses comédiens, dont une Kate Beckinsale enfin de retour dans l’Angleterre victorienne. L’histoire suit les péripéties d’une jeune veuve sans le sous cherchant de riches prétendants pour elle et sa fille. Nulle morale ici mais un humour noir qui ne dénote pas avec la capacité de Jane Austen à se moquer de ses propres personnages. Les dialogues fusent et les manipulations s’accumulent, ce qui en fait une comédie douce amer qui divertie mais ne restera pas dans les annales. Malgré une adaptation intelligente car réutilisant pour la première fois le ton mordant de Jane Austen, le matériau de base reste une œuvre plutôt insignifiante dans le répertoire de son auteur. Le film parait trop court et l’excellent acteur Stephen Fry se voit dans ce film complètement sous exploité. Qu’importe, le public jubile, se délecte des fourberies et apprécie les décors et costumes soignés. Le montage quant à lui est ingénieux, se voulant reproduire le schéma de la dramaturgie, avec ses codes, lieux et personnages. Car c’est bien une pièce qui se joue ici, dont les actes et péripéties sont ficelés d’une main experte par deux amies manipulatrices, l’une protagoniste principale de l’histoire, l’autre confidente, qui se révèle tout aussi si ce n’est plus fourbe que son « amie ».

love-friendship-5698
Lady Susan, interprétée par Kate Beckinsale
Publicités